Drainage lymphatique ou pressothérapie ?


La pressothérapie a les mêmes effets qu’un drainage lymphatique manuel. Sauf qu’au lieu d’être exécuté par les mains d’un masseur, le drainage lymphatique se fera mécaniquement. Concrètement, vous enfilerez un pantalon et une paire de bottes. Ces derniers seront activés par des pressions mécaniques et exécuteront un massage doux. Le résultat sera tout aussi efficace et agréable que dans le premier cas.

 

 

A quoi sert le réseau lymphatique ?


Les vaisseaux lymphatiques ont comme rôle de transporter le liquide lymphatique.
Ces derniers, lorsqu’ils sont situés dans le bas du corps, au niveau des jambes, des cuisses et des fesses, ont parfois du mal à remonter jusqu’au coeur (Cirulation retour).

Le role du réseau lymphatique est d’évacuer les toxines, les déchets et les graisses alimentaires d’où l’intérêt du drainage lymphatique. La rate participe également au filtrage de la lymphe à travers le réseau veineux. Le bon fonctionnement du système lymphatique est donc primordial pour une bonne santé. La lymphe joue donc le rôle de transporteur et évacuateur des déchets de notre organisme.

Une mauvaise circulation lymphatique provoque des sensations de jambes lourdes et favorise également l’apparition de cellulite, secondaire à l’accumulation de toxines et de mauvaises graisses qui sont mal évacuées.

 

 

Comment se deroule le drainage lymphatique ?


Pressothérapie

 

 

 

Un drainage lymphatique consiste en un massage doux manuel ou par pressothérapie, qui a va stimuler la circulation de la lymphe.
 

 Les mouvements effectués vont réactiver la circulation du réseau lymphatique permettant ainsi une élimination des déchets et la diminution de la cellulite, donc de la peau d’orange.
 

Enfin, le drainage lymphatique est souhaitable après une séance de mesolipodissultion (ultrasons). C’est cette pressothérapie qui « optimisera » le travail.

 

 

 

 

Mesolipodissolution & Drainage lymphatique


Le drainage lymphatique est recommandé après une séance de mesolipodissolution.
Pourquoi ? Parce que le but d’une séance de mesolipodissolution est de desengorger les cellules graisseuses et les toxines stockées localement. La pressothérapie est donc un complément de 1er choix.

 

 

La mesolipodissolution doit être suivie d’une pressothérapie


La pressothérapie qui suit une séance de mesolipodissolution permet donc de restimuler immédiatement le système lymphatique. Ainsi, toutes les toxines, les déchets et surtout les graisses évacuées sont emportés par la lymphe et éliminés par le système lymphatique, grâce aux ganglions et à la rate.

C’est donc l’association d’un drainage lymphatique à la mesolipodissolution qui permet d’obtenir des résultats très efficaces en deux étapes :

1. La mesolipodissolution exteriorise la graisse stockée dans les cellules graisseuses.

2. Le drainage lymphatique l’évacue !

 

Alors profitez des maintenant des bienfaits combinés de la pressothérapie et et de la mesolipodissolution !